Guerre 1914-1918 : Les combattants de Patrimonio

11 novembre 2018 à 0:00

Andreani  Auguste
Né le 01er août 1888, fils de Pierre Paul et de Girolami Marie Catherine.
Engagé volontaire le 21 octobre 1907 au 5ème dépôt des équipages de la Flotte (Toulon)
16 octobre 1913 : 4ème régiment d’infanterie coloniale
Tué à l’ennemi le 27 août 1914.

Andreani Charles Jean
Né le 10 mars 1886, fils de Charles Joseph et de Flore Marie.
Incorporé au corps le 08 octobre 1907 au 38ème régiment d’artillerie (batterie montée).
Envoyé en congé le 25 septembre 1909.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale en date du 01er août 1914.
Parti en Orient le 02 mars 1915.
Evacué blessé le 12 juillet 1915, plaie de la cuisse droite, blessure par balle à la presqu’ile de Gallipoli (Turquie).
Toulon hôpital Saint Mandrier du 08 février 1917 au 05 mars 1917.

Andreani François Antoine
Né le 12 décembre 1894, fils de Andreani charles joseph et de Andreani flore marie.
Incorporé au 141ème régiment d’infanterie à compter du 15 septembre 1914. Réformé pour bronchite spécifique le 8 septembre 1915.
Décédé à Patrimonio le 28 février 1916.

Andreani  François Antoine
Né le 01er juin 1896, fils de François Antoine et de Andreani Annonciade Marie.
Incorporé le 16 avril 1915 au 7ème régiment du Génie. Passe au 1er régiment du Génie le 09 juin 1917. Passe au 21ème régiment du génie le 01er juillet 1917.
Déserteur le 21 septembre 1917, se présente volontairement le 29 septembre 1917. Condamné le 03 novembre 1917.
Démobilisé le 02 septembre 1919.

Andreani Joseph
Né le 09 avril 1893, fils de Pierre Castellano et de Marie Straforelli.
Engagé volonatire au titre du 112ème régiment d’infanterie à compter du 19 octobre 1911.
Caporal, le 25 mai 1912.
Sergent, le 11 juin 1913.
Passe au 173ème régiment d’infanterie (juillet 1914).
Nommé Adjudant le 14 mai 1915.
Tué à l’ennemi le 15 juillet 1915 à Vienne-le-château (Marne).

Angeli Pierre Dominique
Né le 21 janvier 1891, fils de Frédiano et de Giovannetti Marie Joséphine.
Incorporé le 10 octobre 1912.
75ème régiment d’infanterie.
173ème régiment d’infanterie.
Fait prisonnier le 08 septembre 1914.
Rapatrié le 20 décembre 1918.

Arena Thomas Barthélemy
Né le 23 septembre 1880, fils de Jean-Baptiste et de Julie Marie Moroni.
Incorporé au 13ème bataillon d’artillerie à pied à compter du 15 novembre 1901.
Envoyé dans la disponibilité le 20 septembre 1902.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale.
Affecté au 7ème régiment d’artillerie à pied à Bonifacio.
Classé dans le service auxiliaire pour “faiblesse”  par décision du général gouverneur de la Corse en date du 11 avril 1915.
Réformé pour « paludisme chronique et faiblesse ».

Bay Clément
Né le 16 décembre 1869, fils de Dominique et de Gilormini Marie Comtesse.
Incorporé au 141ème de ligne à compter du 19 novembre 1890.
Passe au 24ème bataillon de chasseurs à pied le 16 mars 1892.
Envoyé en congé le 24 septembre1893.
Affecté au 119ème bataillon le 27 février 1916.
Passé au 116ème Territorial le 08 mai 1916 comme étant détaché à l’artillerie navale de Toulon.
Détaché dans ses foyers à Patrimonio en qualité de propriétaire exploitant le 06 mars 1917.

Bay Saint Jean Mathieu
Né le 07 mars 1878, fils de Dominique et Marfisi Marie.
Incorporé au 163ème régiment d’infanterie à compter du 14 novembre 1901.
Disponibilité le 20 septembre 1902.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
61ème régiment d’infanterie.
111ème d’infanterie à compter du 10 octobre 1914.
203ème d’infanterie à compter du 24 septembre 1916.
113ème d’infanterie à compter du 29 juillet 1918.
145ème régiment d’infanterie le 25 novembre 1918.
Blessure de la main droite par éclat de bombes.

Brizzi Joseph
Né le 29 Octobre 1897, fils de Ange Toussaint et de Ficaja Marie Marguerite.
Incorporé à compter du 12 janvier 1916 au 24ème bataillon de chasseurs.
Blessé le 20 avril 1917 dans les tranchées.
Passe au 121ème bataillon de chasseurs le 31 mai 1918.
Mort le 10 août 1918 à Catenoy (Oise). Blessures de guerre. Mort pour la France.

Brizzi Paul André
Né le 11 mars 1888, fils de Ange Toussaint et de Ficaja Marie Marguerite.
Engagé volontaire pour 5 ans au titre du 102ème régiment d’infanterie le 04 janvier 1909.
Caporal le 16 octobre 1909.
Sergent le 05 avril 1911.
23ème régiment d’infanterie coloniale à compter du 29 octobre 1913.
Mort pour la France le 06 Octobre 1915 des suites de blessures de guerre à Valmy (Marne).

Calvelli Ange Toussaint Pasquin
Né le 20 juin 1896, fils de Pierre Dominique Antoine et de Grimaldi Marie Françoise.
Dirigé sur le 23ème bataillon de chasseurs à pied le 04 septembre 1907.
Passé au 27ème bataillon de chasseurs à pied le 24 avril 1918.

Calvelli Jean Camille
Né le 22 juillet 1892, fils de Pierre Dominique Antoine et de Grimaldi Marie Françoise.
Incorporé à compter du 10 octobre 1913 au 27ème bataillon des chasseurs à pied.
Fait prisonnier le 13 janvier 1915.
Rapatrié le 23 janvier 1919.
Passé au 173ème régiment d’infanterie le 24 avril 1919.

Calvelli Joseph
Né le 08 février 1886, fils de Pierre Dominique Antoine et de Grimaldi Marie Françoise.
Incorporé au 3ème régiment d’infanterie à compter du 10 octobre 1907.
Envoyé en disponibilité le 23 septembre 1909.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
Tombé aux mains de l’ennemi le 20 août 1914 à Dieuze.
Rapatrié le 12 décembre 1918.

Calvelli Marc Marie
Né le 08 février 1886, fils de Pierre Dominique Antoine et de Grimaldi Marie Françoise.
07 octobre 1909 : 7ème régiment du génie.
Réformé le 05 novembre 1909 pour bronchite bacillaire.
Reconnu bon pour le service armé en décembre 1914.
Affecté au 4ème régiment du génie.

Casanova Paul Baptiste
Né le 3 janvier 1881 à Ucciani
Affecté au 7ème régiment de génie à Avignon à compter du 01er juillet 1917.
10 septembre 1917 affecté au 116ème territorial à Corté.
Décédé à l’hôpital militaire de Corté le 15 novembre 1917.

Dominici andré
Né le 10 mars 1881, fils de Dominique Dominici et de Fratacci Blanche Marie.
Incorporé au 3ème régiment de chasseurs d’Afrique à compter du 18 octobre 1906.
Chasseur de 2ème classe trompette le 02 août 1907.
Campagnes en Algérie du 18 octobre 1906 au 27 septembre 1908.
Passé dans la réserve le 01er octobre 1908.
Rappelé à l’activité le 01er août 1914. Incorporé au 116ème territorial.
Blessé par balle au bras gauche le 24 avril 1915.
Décédé le 08 septembre 1918 à Patrimonio (grippe).

Dominici Dominique
Né le 14 janvier 1873, fils de Jean Baptiste et de Marie Dominique Pancrazi.
Engagé volontaire incorporé au 72ème régiment d’infanterie à compter du 17 mars 1891.
Caporal le 26 septembre 1891.
Sergent le 24 septembre 1892.
Sergent fourrier le 08 mars 1894.
Adjudant le 15 avril 1898.
Adjudant de bataillon le 16 janvier 1904.
Libéré du service actif le 22 février 1909.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914 (72ème RI).
Citation le 24 février 1915 : « Leur capitaine ayant été mortellement blessé au cours d’une reconnaissance dans laquelle ils l’accompagnaient, l’ont rapporté au poste de secours en traversant un terrain très dangereux et sous le feu violent l’infanterie ennemie. »
Passe au 44ème régiment territorial d’infanterie le 06 avril 1915.
Promu sous lieutenant le 05 juillet 1916.
Lieutenant le 16 janvier 1918.
Décoré de la croix de guerre, chevalier de la légion d’honneur.

Ficaja Jean Martin
Né le 26 décembre 1884, fils de Pierre Ficaja et de marie Ursule Gilormini.
Incorporé au 38ème régiment d’artillerie à compter du 9 octobre 1905.
1er canonnier servant le 18 septembre 1906.
Mise en disponibilité le 28 septembre 1907.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août  1914.
2ème artillerie de montagne (campagne contre l’Allemagne du 02 août 1914 au 01er mars 1915).
Campagne d’Orient du 02 mars 1915 au 08 mai 1915.
Blessé par balle le 08 mai 1915 sur la presqu’ile de Gallipoli (bras gauche).

Ficaja Joseph Sauveur
Né le 09 novembre 1883, fils de Jacques et Calvelli Marie Luigina.
Incorporé au 38ème régiment d’artillerie à compter du 15 novembre 1904.
2ème régiment d’artillerie de montagne à compter du 01er août 1914.

Finocchi Louis Jean Pierre Alexandre César Auguste Annibal
Né le 03 avril 1882 à Patrimonio.
Sous-Lieutenant au bataillon mixte de zouaves et tirailleurs.
Tué à l’ennemi le 12 septembre 1916.
Citation : « Très bon sous officier doué de belles qualités militaires. A été un précieux auxiliaire pour son commandant de compagnie. A fait preuve d’un courage et d’un sang froid absolument remarquables pendant un bombardement de nos tranchées dans la journée du 18 mai 1916. A entrainé vigoureusement sa section à la contre attaque. »

Fratacci Pierre Jean
Né le 01er avril 1881, fils de Jean André et de Grossi Anne Françoise.
Incorporé au 27ème régiment des chasseurs à pied à compter du 21 novembre 1902. Envoyé en congé le28 avril 1904.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
373ème régiment d’Infanterie.

Fratacci Pierre Louis
Né le 25 février 1890, fils de Jean André et de Grossi Anne Françoise.
Incorporé au 163ème régiment d’infanterie le 09 octobre 1911.
Parti au front le 15 août 1914.
Passé au 22ème régiment d’infanterie coloniale le 28 novembre 1915.
Passé au 1er régiment colonial le 30 décembre 1915.
Passé au 8ème colonial le 26 juin 1917.
Passé au 22ème régiment d’infanterie le 13 juin 1918.
Médaille de la Victoire, médaille commémorative de la grande guerre, médaille commémorative Serbe de la grande guerre.

Giacinti Dominique
Né le mai 1880, fils de Jean Bernardin et de Marie Dominique Grossi.
Incorporé au 24ème bataillon de chasseurs à pied à compter du 15 novembre 1901.
Caporal le 21 septembre 1902.
Envoyé en congé le 18 septembre 1904.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914, 173ème Régiment d’Infanterie.

Giacinti Etienne
Né le 30 décembre 1872, fils de Jean Bernardin et de Grossi Marie Dominique.
Incorporé au 58ème régiment d’infanterie à compter du 21 novembre 1894.
Envoyé en congé le 04 octobre 1897.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
Démobilisé le 25 décembre 1918.

Giacinti Jean Baptiste
Né le 23 août 1896, fils de Jacques André et de Marie Joséphine Arena.
Incorporé au 2ème régiment de dragons à compter du 09 avril 1915.
Passe au 75 RI le 10 juillet 1915.
Passe au 140ème RI le 02 mai 1916.
Passe au 340ème le 16 juillet 1916.
Fait prisonnier le 25 août 1918. Rapatrié le 10 décembre 1918.

Giacinti Jean Bernardin
Né le 23 octobre 1898, fils de François Marie et de Girolami Philippine.
Incorporé à compter du 10 mai 1917 au 38ème régiment d’artillerie.
Passe au 19ème régiment d’artillerie à compter du 11 janvier 1918.
207ème régiment d’artillerie à compter du 09 mars 1918.

Giacinti Jérome
Né le 07 décembre 1882, fils de Jean Bernardin et de Grossi Marie Dominique.
Incorporé au 112ème régiment d’infanterie à compter du janvier 1901 comme engagé volontaire.
Caporal le 01er octobre 1901.
Sergent le 16 juillet 1903.
18 mars 1905 : sapeur pompier.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914 : 26ème régiment d’infanterie.
Blessé avant bras, plaie profonde dans la région lombaire par balle non sortie le 25 août 1914.
Passe au 120ème RI le 11 mai 1916.

Giacinti Joseph Dominique
Né le 10 novembre 1894, fils de Paul Alexandre et de Dominici Cécile.
Incorporé au 140ème régiment d’infanterie à compter du 15 septembre 1914.
Mort le 18 août 1916 à Vaux-devant-Damloup (Meuse) suite à blessures de guerre.

Giacinti Joseph Mathieu
Né le 30 mai 1896, fils de Paul Alexandre et de Dominici Cécile.
Incorporé au 55ème régiment d’artillerie à compter du 24 août 1916.
Passe au 13ème régiment d’artillerie le 01er septembre 1916.
Passe au 20ème escadron du train le 26 janvier 1917.

Giacinti Toussaint
Né le 28 avril 1876, fils de Jean Bernardin et de Grossi Marie Dominique.
Incorporé au 112ème régiment d’infanterie à compter du 16 novembre 1897.
Caporal le 26 septembre 1898.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.

Gilormini André
Né le 01er mars 1871, fils de Dominique et Anne Marie Dominici.
Incorporé au 61ème de ligne à compter du 12 novembre 1892.
Nommé médecin auxiliaire à partir du 15 avril 1898.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale.

Gilormini Antoine Marie
Né le 03 septembre 1872, fils de Pierre Paul et de Marie Léandra Matraglia.
Incorporé au 55ème régiment d’infanterie à compter du 14 novembre 1893. Envoyé en congé le 27 septembre  1894 en attendant son passage dans la réserve de l’armée active (art 21), ainé d’orphelins.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914, incorporé au 116ème régiment d’infanterie.
Libéré du service militaire le 01er octobre 1919.

Gilormini Dominique
Né le 18 décembre 1891, fils de François et de Gilormini Marie Lucie.
Incorporé le 03 octobre 1912 au 17ème régiment de dragon.
Passe au 8ème escadron du train le 06 août 1918.
Passe le 12 août 1919 au 15ème escadron du train.

Gilormini Dominique
Né le 21 janvier 1897, fils de Jean Dominique et de Dominici Marie.
Incorporé le 14 janvier 1916 au 52ème régiment d’infanterie.
Passe au 157ème régiment d’infanterie le 19 septembre 1916.
Passe au 106ème régiment d’infanterie le 14 novembre 1916.
Condamné par le conseil de guerre le 11 août 1917 à la peine de deux ans de prison avec sursis, coupable de désertion à l’intérieur en temps de guerre (circonstances atténuantes admises).
Cité à l’ordre du 106ème Régiment d’infanterie  le 27 août 1918. Grenadier d’élite. “Au cours des derniers combats à fait preuve d’un courage remarquable, progressant à la grenade dans une tranchée énergiquement défendue par l’ennemi.”
Croix de guerre étoile de bronze.

Gilormini Jean Dominique
Né le 28 février 1895, fils de Jean Noël et de Martini Angèle Toussainte.
Sous les drapeaux du 23 décembre 1914 au 15 septembre 1919.
6ème bataillon de chasseurs à pied.
115ème bataillon de chasseurs à pied.
7ème bataillon de chasseurs à pied.
106ème régiment d’infanterie.
173ème régiment d’infanterie.
Blessé le 06 septembre 1916 au combat : « plaie cuisse gauche ».
Décoration étrangère : “Insigne italien des fatigues de guerre”.

Gilormini Nicolas
Né le 25 décembre 1898, fils de Jean Dominique et de Dominici Marie.
Incorporé à partir du 08 mai 1917 au 163ème régiment d’infanterie.
Passe au 111ème régiment d’infanterie le 03 janvier 1918.
Passe au 92ème régiment d’infanterie le 28 juin 1918.
Passe au 5ème régiment de tirailleur le 29 septembre 1919.

Gilormini Nonce
Né le 29 mars 1883, fils de Pierre Paul et Matraglia Marie Léandra.
Incorporé au 163ème régiment d’infanterie à compter du 15 novembre 1904.
Réformé le 03 décembre 1904 pour tuberculose pulmonaire.
Incorporé au régiment d’infanterie de la Corse le 24 février 1915.
Passe au 360ème régiment d’infanterie le 15 octobre 1915.
Passe au 167ème régiment d’infanterie le 10 février 1919.
Démobilisé le 05 mars 1919.

Gilormini Pancrace
Né le 12 octobre 1893, fils de François et de Gilormini Marie Lucie.
Incorporé au 140ème régiment d’infanterie à compter du 17 juillet 1914.
Passe à la 14ème section d’infirmiers militaires le 24 mars 1916.
Passe au 14ème escadron du train le 07 avril 1916.
13ème Régiment d’artillerie le 01er juillet 1916.
8ème escadron du train le 04 juillet 1916.
16ème escadron de train le 01er juillet 1917.

Gilormini Pierre François
Né le 28 août 1875, fils de Pierre Paul et Matraglia Maria Léandra.
Incorporé au 111ème régiment d’infanterie.
Campagnes contre l’Allemagne : Intérieur du 02 août 1914 au 23 août 1914 ; en Tunisie du 24 août 1914 au 20 août 1917.

Gilormini Saint Martin
Né le 30décembre 1869, fils de Nonce et de Marie Alexandrine Nicolai.
116ème régiment territorial d’infanterie le 26 septembre 1914.

Giovannetti Ange
Né le 27 octobre 1897, fils de Luc octave et de Marie Giovannetti.
Incorporé à compter du 21 janvier 1916 au 7ème régiment du génie.
Passé au 4ème régiment du génie le 23 février 1918.

Giovannetti Ignace François
Né le 06 septembre 1894.
Incorporé au 112ème régiment d’infanterie à compter du 18 décembre 1914.
Blessé par balle bras gauche superficiellement à la main.
Blessé le 21 mai 1916.
Passe au 370ème d’infanterie le 09 août 1916.
Passe en renfort du 80ème d’infanterie le 03 février 1918.
Intoxiqué le 15 mai 1918.
Citation du 26 décembre 1918 : « bon soldat ayant toujours accompli son devoir, a été blessé trois fois au cours de la campagne ».
Médaille Croix de guerre.

Giovannetti Ignace François
Né le 07 novembre 1881, fils de Charles Antoine et de Calvelli Marie Lucie.
Incorporé au 61ème régiment de ligne à compter du 16 novembre 1902
Réformé  par la commission de réforme de Bastia le 06 février 1904 pour tuberculose pulmonaire, poitrine en carène.
Affecté à la 15ème section COA (service auxiliaire) à Bastia (avril 1915).

Giovannetti Jacques Antoine
Né le 16 août 1876, fils de Pierre Marie et de Gilormini Marie.
Incorporé au 3ème régiment d’infanterie à compter du 16 novembre 1897. Envoyé dans la disponibilité le 27 septembre 1900.
Affecté au 8ème régiment d’infanterie coloniale (décembre 1914).
Mis à disposition de la marine à compter du 05 février 1915.

Giovannetti Jacques Antoine
Né le 02 février 1867, fils de Pierre-François et de Gilormini Anne.
Appelé au 116ème Territorial mobilisé par décret du 01er août 1914.
Renvoyé dans ses foyers le 26 novembre  1914.

Giovannetti Marc Marie
Né le 28 janvier 1891, fils de Charles Antoine et de Calvelli Marie Lucie.
Incorporé 14 octobre 1912.
111ème régiment d’infanterie.
173ème régiment d’infanterie.
Fait prisonnier le 20 mars 1916 au bois de Malancourt.
Rapatrié d’Allemagne le 26 janvier  1919.

Giovannetti Nicorote
Né le 23 décembre 1869, fils de Pierre Marie et Gilormini Marie.
Incorporé au 3ème de ligne à compter du 19 novembre 1890. Envoyé en congé le 24 septembre 1893.
Mobilisé au 116ème territorial mobilisé par décret du 01er août 1914.
Passe au 119ème territorial à compter du 27 février 1916.
Réaffecté au 116ème territorial le 08 mai 1916 comme étant détaché à l’artillerie navale de Toulon.
Détaché dans ses foyers  en qualité de fermier le 07 mars 1917.
Libéré définitivement des obligations militaires le 01er décembre 1918.

Giovannetti Pierre Dominique
Né le 12 décembre 1875, fils de Pierre François et de Gilormini Anne.
Incorporé au 111ème régiment d’infanterie à compter du 21 novembre 1897.
Envoyé en congé le 20 septembre 1899.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
Incorporé au 116ème régiment d’infanterie.
Classé au service auxiliaire sur proposition de la commission de réforme de Tunis du 08 février 1916 pour « hypertrophie du foie lithiase biliaire».
Renvoyé dans ses foyers le 29 septembre 1917.

Giovannetti Pierre Marie
Né le 01er février 1871, fils de Charles Antoine et de Calvelli Marie Lucie.
Affecté au 144ème régiment d’infanterie par le recrutement de Bordeaux le 23 août 1916.
Affecté au 116ème territorial à Corté à compter du 31 mars 1917.
Détaché dans ses foyers en tant que propriétaire exploitant le 18 juin 1917.

Girolami André
Né le 10 février 1882, fils de Joseph Marie et de Dominici Marie Assunta.
Incorporé au 111ème régiment d’infanterie à compter du 19 novembre 1903.
173ème régiment d’infanterie.
Prisonnier de guerre en Allemagne du 20 août 1914 et rapatrié le 13 décembre 1918.

Girolami Antoine Marie
Né le 08 décembre 1868, fils de Antoine Toussaint et de Marie Toussainte Matraglia.
Incorporé au 38ème d’artillerie à compter du 13 novembre 1889. Envoyé en congé le 21 septembre 1892.
Rappelé à l’activité (décret de mobilisation d’août 1914).
Renvoyé dans ses foyers le 27 décembre 1914.

Girolami Mathieu
Né le 16 février 1869, fils de Jérôme et de Graziani Marie Toussainte.
Incorporé au 38ème régiment d’artillerie à compter du 10 décembre 1888, engagé volontaire pour cinq ans.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale (Août 1914).

Girolami Toussaint
Né le 14 juillet 1871, fils de jérôme et de Graziani Marie Toussainte.
Incorporé au 40ème de ligne à partir du 13 novembre 1894. En congé le 24 septembre 1895.
Mobilisé au 116ème territorial, arrivé au corps le 24 août 1914
Passe au bataillon de travailleur du 113ème territorial d’infanterie le 03 avril 1915.
Passé au 173ème d’infanterie à compter du 10 novembre 1917.
Libéré définitivement le 20 décembre 1918.

Grossi Aurèle
Né le 23 janvier 1879, fils de Dominique et Girolami Marie Toussainte.
Incorporé au 8ème colonial à compter du 26 mars 1915.
Passe au 38ème colonial le 22 juin 1915.
Passe au 3ème colonial le 06 février 1916.
Disparu à bord de la Provence II le 26 février 1916.

Grossi Jean
Né le 18 mai 1887, fils de Bernardin et de Gilormini Marie Dominique.
Rappelé à l’activité le 02 août 1914.
5ème dépôt de la flotte du 23 février 1915 au 27 février 1915.
En sursis du 27 février 1915 au 07 janvier 1916.
Embarqué sur le Nera du 08 janvier 1916 au 07 février 1917.
Au 5ème dépôt de la flotte à compter du 07 février 1917.
Grossi Nonce François
Né le 25 mars 1896, fils de Paul François et de Franceschi Julie Marie.
Incorporé à compter du 14 avril 1915, 7ème bataillon de chasseurs à pied.
Blessé le 07 juin 1918 en Belgique (plaie superficielle fesse droite).
Tué le 14 octobre 1918 à Morcourt (aisne) par grenade.

Grossi Pierre Antoine
Né le 26 janvier 1880, fils de Bernardin et de Gilormini Marie Dominique.
Incorporé au 38ème régiment d’artillerie à compter du 15 novembre 1901.
Brigadier le 21 novembre 1902.
13 janvier 1905 : 19ème régiment d’artillerie.
Nommé Maréchal des logis le 09 juin 1905.
Passe au 2ème Régiment  d’artillerie de montagne le 01er mars 1910 avec le grade de Maréchal des logis fourrier.
Nommé Adjudant le 03 avril 1915.
Affecté en Corse en janvier 1920 (gardien de batterie).
Nommé Adjudant Chef le 11 octobre 1923.

Grossi Thomas
Né le 18 mai 1887, fils de Dominique et Girolami Marie Toussainte.
Affecté au 4ème colonial (1914).
Embarqué pour les Dardanelles le 24 juin 1915.
Caporal le 06 décembre 1916.
Passe au 22ème colonial le 08 juin 1917.
Grossi Toussaint
Né le 08 mai 1875, fils de Dominique et de Marie Toussainte Girolami.
Incorporé au 19ème régiment d’artillerie à compter du 11 novembre 1896.
1er canonnier conducteur le 7 octobre 1897. Envoyé en congé à compter du 24 septembre 1899.
Rappelé par décret de mobilisation générale le 01er août 1914. Incorporé au 2ème d’artillerie de montagne.
Démobilisé le 17 janvier 1919.

Grossi Vincent
Né le 17 décembre 1891, fils de Paul François et de Franceschi Marie Dominique.
Incorporé le 09 octobre 1913 au 159ème régiment d’infanterie.
Blessé le 19 août 1914, plaie main gauche par balle.
Blessé le 15 novembre 1914 à Berthonval.
Citation le 11 mars 1918 : «  Au front depuis le début de la campagne, a toujours fait son devoir. Blessé deux fois le 19 août et le 15 novembre 1914. »
Citation le 5 novembre 1918 : « Excellent observateur. Détaché auprès du commandant du 1er bataillon a assuré la liaison sous un violent bombardement les 17 et 18 octobre 1918. »
Décoré de la Croix de guerre, étoile bronze.
Citation du 08 décembre 1918 : « Soldat observateur ayant du coup d’œil et beaucoup de sang froid est resté toute la journée du 31 octobre 1918 […] dans un observatoire soumis à de très violents tirs d’artillerie et s’y est maintenu malgré une violente commotion causée par l’éclatement d’un obus dans l’intérieur de l’observatoire. »

Leonardi Dominique
Né le 21 février 1889, fils de Dominique Vincent Marie et de Gilormini Marie Félicité.
Incorporé le 13 octobre 1910 au 19ème régiment d’artillerie de campagne.
3ème régiment de spahis à compter du 15 novembre 1914.
Brigadier le 26 novembre 1914.
Maréchal des logis le 17 décembre 1915.
Médaille coloniale avec agrafe Tunisie.

Maestracci Pierre Antoine
Né le 26 mars 1877 à Bastia, fils de Marc Aurèle et de Olmeta Julie.
Incorporé au 163ème Régiment d’Infanterie à compter du 14 novembre 1898. Envoyé en congé le 20 septembre 1899.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale en date du 02 août 1914.
Incorporé au 203ème régiment d’infanterie.
Evacué le 21 mars 1915, sorti de l’hôpital le 23 mai 1915. Déclaré déserteur le 26 mai 1915. Arrêté par la gendarmerie de Marseille le 10 décembre 1917.
En prison jusqu’à décision à venir.
Condamné par le conseil de guerre le 21 mai 1918 à cinq ans de prison avec sursis pour désertion à l’intérieur en temps de guerre.
Dirigé le 07 juin sur le 203ème Régiment d’Infanterie.

Maestracci Pietri Pierre Antoine
Engagé volontaire pour 4 ans le 07 octobre 1912.
37ème régiment d’infanterie.
Passe au 167ème régiment d’infanterie le 15 avril 1913.
A obtenu au concours de tir du 09 juillet 1914 l’insigne de tir avec cor de chasse en argent doré.
Tombé aux mains de l’ennemi le 29 août 1914.
Rapatrié le 19 décembre 1918.

Marfisi Antoine Alexandre
Né le 13 juin 1889, fils de Paul Jean et de Maestracci Anne Marie.
Dirigé le 13 octobre 1910 sur le 141ème régiment d’infanterie.
Affecté au 173ème régiment d’infanterie mobilisé par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
Disparu avec présomption de décès le 09 septembre 1914 au combat de Mognéville la beuze.

Marfisi Dominique
Né le 30 octobre 1896, fils de Paul Jean et de Maestracci Anne Marie.
Incorporé à compter du 16 août 1916 au 27ème bataillon de chasseurs.

Marfisi Dominique Marie
Né le 18 octobre 1874, fils de Joseph et de Mariani Marie Jeanne.
Affecté au 116ème territorial d’infanterie le 26 septembre 1914.
Passe au 104ème d’infanterie le 02 février 1916.
Passe au 232ème territorial d’infanterie, détaché comme agriculteur père de cinq enfants dirigé sur Ajaccio.
Passe au 173ème régiment d’infanterie le 10 novembre 1917.

Marfisi François Toussaint
Né le 03 juillet 1893, fils de Toussaint Mathieu et de Grossi Marie.
Engagé volontaire pour quatre ans le 25 octobre 1913 au 3ème régiment de chasseurs d’Afrique.
Nommé brigadier le 25 juillet 1914.
Passe au 4ème chasseurs d’Afrique le 17 août 1917.
Dirigé sur l’armée d’Orient le 25 mai 1918.
Nommé maréchal des logis le 02 septembre 1918.
Citation le 13 février 1919 : «Eclaireur à la pointe d’avant-garde, en reconnaissance le 29 septembre 1918, a fait preuve de bravoure, d’esprit de décision devant le village d’Urumli (Serbie) a fait éviter à son escouade de lourdes pertes. » Croix de guerre étoile de bronze.
Maréchal des logis fourrier le 18 février 1919.

Marfisi Marius
Né le 29 janvier 1887, fils de Paul Jean et de Maestracci Anne Marie.
Engagé volontaire pour quatre ans  au 9ème régiment de hussards le 10 juin 1908. Libéré du service actif le 10 juin 1912.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
2ème Classe au 373ème Régiment d’Infanterie.
Décédé le 25 février 1915 à l’hôpital militaire de Verdun (suites blessures de guerre).
« Mort pour la France ».

Marfisi Pierre François
Né le 26 janvier 1885, fils de Antoine Martin et de Palazzo Marie Françoise.
Affecté au régiment d’infanterie de la Corse.

Marfisi Toussaint Martin
Né le 29 mai 1894.
Incorporé au 52ème régiment d’infanterie à compter du 15 septembre 1914.
Cité à l’ordre du régiment le 08 janvier 1919 « Excellents soldats courageux et dévoués au front depuis le début de la campagne, ont toujours fait leur devoir ».

Mariani Ambroise
Né le 25 septembre 1896, fils de Antoine Joseph et de Bay Catherine.
Incorporé à compter du 09 avril 1915 au 71ème régiment d’infanterie.
Passe au 140ème régiment d’infanterie le 03 décembre 1915.
Passe au 35ème régiment d’infanterie le 11 juin 1917.
Volontaire pour l’armée de l’orient.
Passe au 371ème régiment d’infanterie le 20 août 1917.
Nommé caporal le 15 février 1918.

Mariani Ambroise
Né le 06 décembre 1896, fils de Sylvestre et de Pierantoni Marie.
Incorporé à compter du 17 août 1916 au 4ème régiment d’infanterie coloniale.
Passé au 42ème colonial (par mesure disciplinaire) le 09 septembre 1917.
Condamné le 07 septembre 1917 à un an de prison pour désertion à l’intérieur en temps de guerre.
Blessé à la tête le 20 mars 1918 (blessure légère au front).
Citation le 14 avril 1918 : « le 20 mars 1918 sous un violent bombardement, est resté à son poste de guetteur où il a été blessé légèrement et demandé à ne pas être évacué ».

Matraglia Barthélemy Jean
Né le 22 janvier 1881, fils de Philippe Napoléon Honoré et de Palazzo Marie Françoise.
Incorporé au 27ème bataillon de chasseurs à pied.
Envoyé dans la disponibilité le 19 septembre 1903.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
Evacué intoxiqué le 11 août 1918. Conjonctivite par gaz.

Matraglia Jean
Né le 01er janvier 1886, fils de Saint Marc et de Calvelli Marie Comtesse.
Affecté au 5ème dépôt de la flotte le 10 janvier 1906.
Envoyé aux sections spéciales le 14 mai 1916 pour absence illégale de 43 heures en temps de guerre, avoir manqué le départ de son bâtiment et mauvaise conduite habituelle.
Réintégré au 120ème régiment d’infanterie le 30 janvier 1917.

Matraglia Saint Marc
Né le 13 février 1893, fils de Philippe Napoléon Honoré et de Palazzo Marie Françoise.
Engagé volontaire le 26 mars 1913, 5ème régiment de chasseurs d’afrique.
Passe au 2ème régiment de chasseurs d’afrique à compter du 24 Octobre 1913.
Médaille coloniale en agraphe du Maroc.
Croix de guerre en étoile bronze.
Citation «  Rentré le premier dans rue [illisible] a pu y faire un prisonnier de l’arrière garde ennemie. A Bucilly a obligé les mitrailleuses ennemies à se dévoiler en les approchant à quelques mètres. »

Montemagni André Humbert Jean
Né le 01er janvier 1886, fils de Louis et Marie Jéromine Devichi.
Engagé volontaire. Incorporé au 3ème régiment de chasseurs d’Afrique le 03 novembre 1906.
Passe au 1er bataillon d’infanterie légère d’Afrique le 31 décembre 1908.
Chasseur de 1ère classe le 01er octobre 1909.
Passe au 2ème régiment de zouaves le 29 septembre 1911.
Libéré du service actif le 05 août 1912.
173ème régiment d’infanterie mobilisé par décret du 01er août 1914.
Passé au 3ème chasseurs d’Afrique le 01er février 1917.
Citation du 13 août 1918 : « Gradé plein d’entrain et d’allant, vient encore de se faire remarquer par sa ténacité au cours d’une patrouille de nuit qui a reconnu un village abandonné entre les deux lignes en poussant au-delà puisque sous le feu des mitrailleuses ennemies. » Croix de guerre, étoile d’argent, médaille militaire.

Montemagni David Jean Joseph
Né le 22 avril 1890, fils de Louis et Marie Jéromine Devichi.
02 Octobre 1911 : 3ème régiment de Chasseurs d’Afrique.
173ème Régiment d’infanterie de la Corse le 01er octobre 1913.
Passe au 141ème régiment d’infanterie le 30 avril 1915.
Passe au 360ème régiment d’infanterie le 15 mai 1915.
Tué le 01er Octobre 1915 à Souchez (Pas de Calais) 2ème classe au 360 RI.
Citation du 24 octobre 1915 : « A été un merveilleux exemple pour ses camarades, a été tué le 01er octobre 1915 en arrivant sur le parapet de la tranchée ennemie. » Croix de guerre avec étoile de Bronze.
Montemagni Jean Fortuné
Né le 15 janvier 1895, fils de Jean et de Devichi Marie Pascaline.
Incorporé à compter du 12 janvier 1916 au 111ème régiment d’infanterie.
Passe au 167ème régiment d’infanterie le 12 janvier 1917.

Moroni Pierre
Né le 02 février 1875, fils de François et de Agostini Julie Marie.
Classé dans le service armé à compter du 01er octobre 1914.
115ème régiment d’infanterie à compter du 03 décembre 1914.
141ème régiment d’infanterie à compter du 07 avril 1915.
269ème Régiment d’infanterie le 01er décembre 1915.
Evacué pour blessure le 04 avril 1916, plaie superficielle du genou droit par éclat d’obus.
Sorti de l’hôpital de Bastia par évasion le 10 juin 1916.
Devant s’embarquer à l’Ile Rousse le 12 juin 1916, déclaré déserteur le 18 juin 1916.
S’est constitué prisonnier à la place de Bastia le 25 octobre 1916. Ramené au corps par la gendarmerie le 04 novembre 1916
Passe au 79ème régiment d’infanterie le 12 janvier 1917.

Olmeta Alexandre Thomas
Né le 08 janvier 1884, fils de Antoine Louis et de Grossi Marie Catherine.
Incorporé au 7ème régiment du génie à compter du 9 août 1905.
Passe dans la réserve le 01er octobre 1907.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.

Olmeta Jean
Né le 23 avril 1897, fils de Nonce et Palazzi Annonciade.
22ème régiment d’infanterie coloniale.

Olmeta Philippe Antoine
Né le 09 avril 1874, fils de Antoine Martin et de Olmeta Marie.
58ème régiment d’infanterie du 15 septembre 1896 au 21 septembre 1898.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
116ème régiment territorial d’infanterie.

Olmeta  Paul Joseph
Né le 20 octobre 1880, fils de Dominique et de Julie Fraticelli.
Incorporé au 55ème régiment d’infanterie à compter du 18 novembre 1901.
Régiment d’infanterie de la Corse le 02 avril 1915.
55ème régiment d’infanterie à compter du 08 janvier 1917.
Perte de la 2ème phalange du pouce droit.

Olmeta  Paul Joseph
Né le 27 novembre 1893, fils de Nonce et de Palazzi Annonciade.
Incorporé à compter du 28 novembre 1913 au 173ème régiment d’infanterie.
Fait prisonnier le 20 août 1914 à Dieuze.
Rapatrié le 13 décembre 1918.

Olmeta Thomas
Né le 06 août 1885, fils de Antoine Louis et de Grossi Marie Catherine.
Incorporé le 08 octobre 1907 au 38ème régiment d’artillerie, mis en disponibilité le 25 septembre 1909.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
Passe au 115ème régiment d’artillerie lourde le 05 septembre 1917.

Palazzi Jérome
Né le 21 août 1892, fils de Joseph et de Rocchi Marie Françoise.
Incorporé à compter du 02 Octobre 1913 au 5ème régiment de chasseurs.
Passe au 17ème escadron du train le 01er novembre 1913.
Passe au 5ème escadron du train le 15 mars 1915.
Passe au 2ème d’artillerie de montagne à compter du 12 juin 1917.
Médaillé militaire par décret présidentiel du 06 juillet 1929.
Médaille interalliés de la victoire.
Médaille commémorative de la grande guerre, croix du combattant, médaille avec agraphe « Orient » .
Médaille Italienne commémorative de la guerre 1915-1918.

Palazzi Joseph Laurent
Né le 17 décembre 1890, fils de Jacques Laurent et de Gilormini Appollonie Gentille.
Exempté en 1911 pour Bronchite spécifique.
Affecté au régiment d’infanterie de la Corse.
Décédé le 27 février 1915 à l’hôpital de Verdun (blessures de guerre). 2ème classe au 173ème Régiment d’Infanterie.

Palazzi Joseph Marie
Né le 15 mars 1877, fils de Dominique et Grossi Marie Dominique.
Incorporé au 111ème régiment d’infanterie à compter du 15 novembre 1898.
Envoyé en congé le 21 septembre 1901.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale en date du 02 août 1914.
Passe au 3ème régiment d’infanterie le 08 octobre 1914.
173ème Régiment d’infanterie.

Pierantoni Augustin
Né le 17 août 1895, fils de Pascal et de Agostini Marie Dominique.
Incorporé au 6ème bataillon de chasseurs à pied à compter du 23 décembre 1914.
Blessé le 15 juin 1915, plaie pénétrante du crane région occipitale. Trépanation, extraction de 5 esquilles et 2 éclats d’obus, issues de matières cérébrales.
Décédé le 25 décembre 1915 à Bourg des suites de blessures de guerre.

Pierantoni Jean
Né le 11 septembre 1883, fils de Pascal et de Agostini Marie Dominique.
Incorporé dans la 15ème section des commis et ouvriers militaires à compter du 17 novembre 1904.
Caporal le 05 octobre 1905.
Bon meunier chargé des mélanges de farine au mélangeur cribleur (1905).
1907 a reçu l’instruction spéciale sur le matériel de campagne du service des subsistances militaires.
Libéré du service actif le 12 juillet 1907.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale en date du 02 août 1914.
Passé au 9ème bataillon 29ème régiment d’infanterie le 18 juin 1916.
Passé au 85ème régiment d’infanterie le 14 septembre 1916.
Blessé le 17 avril 1917 au Mont Cornillet par éclat d’obus à l’épaule droite, au flanc droit et à la jambe droite.
Citation du 09 mai 1917 : “Excellent gradé, brave et dévoué, blessé en progressant dans les lignes ennemies le 17 avril 1917″.
Passé au 2ème régiment de tirailleurs indigènes le 08 mars 1918.
Caporal le 27 mai 1918.
Passé à la 16ème section des commis et ouvriers militaires le 31 janvier 1919.
Démobilisé le 08 mars 1919.

Pinelli Joseph Antoine
Né le 22 mai 1893 à Santo Pietro di Tenda.
Incorporé au 6ème régiment de hussards le 17 novembre 1914.
Passe au 9ème chasseurs le 10 février 1915.
Passe au 11ème régiment cuirassiers le 15 juin 1917.

Poggi Dominique
Né le 07 septembre 1893, fils de Ange Félix et de Calbani Marie.
Incorporé au 55ème régiment d’infanterie à compter du 15 septembre 1914.
Passe au 24ème régiment d’infanterie le 10 juin 1915.
Blessé le 20 juin 1915, main gauche par balle.
Passe au 119ème d’infanterie le 28 juin 1915.
Passe au 23ème bataillon de chasseurs le 15 février 1916.
Parti en renfort au détachement du 115ème bataillon des chasseurs le 18 avril 1916.
Blessé le 03 octobre 1916 au combat de Rancourt, éclat main gauche.
Passe au 35ème régiment d’infanterie le 06 octobre 1916.
Chasseur de 1ère classe le 28 mars 1917.
Citation à l’ordre du bataillon le 28 mars 1917 : «Blessé à deux reprises en faisant son devoir ».
Croix de guerre étoile bronze.
Passe au 371ème d’infanterie le 04 mai 1917.
Passe au 141ème d’infanterie le 16 mai 1918.
Passe au 288ème régiment d’infanterie le 31 mai 1918.
Intoxiqué par ypérite (gaz moutarde) le 19 juin 1918.
Passe au 369ème régiment d’infanterie le 25 novembre 1918.

Poggi Pierre
Né le 23 janvier 1897, fils d’Ange Felix et de Calbani Marie.
Engagé volontaire pour cinq ans le 02 avril 1915, 102ème régiment d’infanterie.
Passe au 150ème régiment d’infanterie le 02 décembre 1915.
Grenadier d’élite le 03 avril 1916.
Passe au 102ème régiment d’infanterie le 14 juillet 1916, nommé caporal le 17 août 1916.
Blessé le 20 septembre 1916 : « plaie de part en part genou droit par balle. »
Passe au 164ème régiment d’infanterie le 27 juin 1917.
Parti en permission de détente pour la Corse le 22 février 1918. Devait rentrer le 30 mars 1918, rentré volontairement au corps le 06 avril 1918.
Condamnation du conseil de guerre a trois de prison et cassé de son grade pour abandon de poste en présence de l’ennemi, désertion en présence de l’ennemi, falsification de feuille de route. Peine suspendue le 02 juillet 1918 et intègre le 365ème régiment d’infanterie.
Absence illégale le 10 juillet 1918, déserteur le 15 juillet 1918, arrêté le 20 juillet, condamné le 13 septembre 1918 à six ans de travaux publics. Amnistié le 29 avril 1921.

Poggioli Joseph Marie
Né le 01er janvier 1895 à Santo Pietro Di Tenda.
Incorporé au 173ème régiment d’infanterie à compter du 08 septembre 1915.
Passe au 73ème régiment d’infanterie le 10 août 1916.
Réformé temporaire par la commission de réforme le 12 septembre 1917 pour tuberculose pulmonaire.

Santini Antoine Castellano
Né le 27 février 1895, fils de Toussaint Mathieu et de Olmeta Marie Joséphine.
Incorporé au 163ème régiment d’infanterie à compter du 23 décembre 1914.
62ème régiment d’artillerie de campagne.
63ème régiment d’artillerie de campagne.
66ème régiment d’artillerie de campagne.
Blessé le 10 mai 1915 à Flirey : plaie pénétrante cuisse gauche par éclats d’obus. Plaie bras droit par éclats de grenade.

Straforelli Ignace Félix
Né le 09 novembre 1871, fils de Thérèse Straforelli.
Incorporé au 163ème de ligne à compter du 16 novembre 1892.
Envoyé en congé le 24 septembre 1895.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 01er août 1914.
Libéré à titre provisoire le 14 mars 1915.

Tosi Joseph
Né le 26 février 1892 à Oletta.
Incorporé à compter d’octobre 1913.
173ème régiment d’infanterie, parti au front le 07 août 1914.
Tombé aux mains de l’ennemi le 20 septembre 1914 à Malancourt.
Rapatrié le 25 décembre 1918.


Journées du Patrimoine

6 octobre 2018 à 18:05

Pour les journées européennes du patrimoine l’associaton Nativu a organisé une ballade dans le village. L’occasion pour la soixantaine de personnes présentes de découvrir le patrimoine et l’histoire locale. Le point de rendez-vous était fixé au théâtre de verdure avec tout d’abord une approche de la préhistoire avec la statue menhir U Nativu.

Ensuite direction le Cardeto où se situe la maison familiale des frères Arena, opposants de Napoléon Bonaparte.Barthélemy (1765-1832), député de la Corse, aurait tenter de poignarder Napoléon le 18 brumaire. Meurt en exil en Italie. Joseph-Antoine (1771-1801), député de la Corse, soupçonné d’avoir participé à la conspiration des poignards (ou complot de l’opéra) visant à assassiner le premier consul le 10 octobre 1800. Arrêté, jugé et condamné à mort, il est fusillé le 30 janvier 1802.

Au Calvello visite de la chapelle privée de la famille Calvelli dédiée à la Trinité et rappel des combats entre les partisans de Pascal Paoli, retranchés dans la maison Calvelli, et les troupes du roi de France.

Pont génois enjambant le Fium’Albinu, découverte des moulins de Mezzanu et Supranu ainsi que des anciens jardins et nombreux pagliaghji.

Hameau médiéval de Ficaja et ancienne carrière de pierres.

Enfin après deux bonnes heures de marche, visite de l’église Saint-Martin de Patrimoniu.

Je vous rappelle qu’une souscription pour refaire la toiture de l’église a été lancée par la fondation du patrimoine : Voir dossier

">Les photos


1768-2018, il ya 250 ans : la bataille de Patrimoniu

2 août 2018 à 22:33

Le 01er août 2018, soit exactement 250 ans après la terrible bataille de Patrimonio, une soixantaine de personnes se sont réunies au pied de la Casa Calvelli à l’invitation de l’association Nativu. Après un rapide exposé sur les évènements (voir article sur la bataille), les participants ont déposé une gerbe devant l’entrée ouest de la maison, où se trouve la plaque commémorative. La Chapelle privée de la famille Calvelli a retenti des chants de la confrérie San Martinu avant que l’on sonne le cornu marinu et que l’assistance entonne le Diu Vi Salvi Regina. Un buffet a clôturé cette soirée.  Voir les photos


1768 - 2018 : commémoration de la bataille de Patrimoniu

25 juillet 2018 à 19:29

Il y a 250 ans se déroulaient à Patrimonio de violents combats opposant les troupes du Roi de France aux soldats Corses.

Pour commémorer cet évènement, l’association Nativu vous propose le mercredi 01er Août à 18h30 hameau Calvello un bref rappel historique des évènements, suivi d’un moment de recueillement avec A Cunfraternita San Martinu.Nous clôturerons cette soirée par un apéritif offert à la population du village.


Elections Territoriales 2017 2ème tour

11 décembre 2017 à 20:30

Inscrits 700

Votants 381

Blancs 9

Nuls 14

Exprimés 358

Bozzi 18 (5.03%)

Simeoni 262 (73.18%)

Orsucci 36 (10.06%)

Mondoloni 42 (11.73%)


Résultats élections territoriales 1er tour

4 décembre 2017 à 21:37

Inscrits : 700

Votants : 478

Blancs : 10

Nuls : 2

Valérie Bozzi 15 (3,22%)

Jacques Casamarta 28 (6.01)

Gilles Simeoni 146 (31.33%)

Jean-Charles Orsucci 28 (6.01%)

Jean-François Baccarelli 0 (0%)

Charles Giacomi 6 (1.29%)

Paul-Félix Benedetti 221 (47.22%)

Jean-Martin Mondoloni 22 (4.72%)


Visite des Corses de Porto Rico

11 mai 2017 à 17:04

Une délégation de l’association des Corses de Porto Rico à été reçue ce matin par les membres de l’association Nativu.

L’occasion de faire découvrir notre village et d’évoquer les liens qui unissent nos deux îles. En effet de nombreux Patrimuninchi se sont exilés à Porto Rico et y ont fait souche. Notamment les familles Giovannetti, Gilormini, Arena, Dominici, Ficaja…Video Démonstration instruments de musique traditionnels


Résultats 2ème Tour élection présidentielle

8 mai 2017 à 21:33

Inscrits 700

Votants 421

Exprimés 373

Emmanuel Macron 242 (64.88%)

Marine Le Pen 131 (35.12%)


Résultats 1er Tour élection présidentielle

23 avril 2017 à 21:33

Inscrits : 700

Votants : 469

Exprimés : 458

Nicolas DUPONT-AIGNAN 15 (3.27%)

Marine LE PEN 110 (24.02%)

Emmanuel MACRON 119 (25.98%)

Benoît HAMON 38 (8.3%)

Nathalie ARTHAUD 1 (0.22%)

Philippe POUTOU 2 (0.44%)

Jacques CHEMINADE 0 (0%)

Jean LASSALLE 19 (4.15%)

Jean-Luc MÉLENCHON 64 (13.97%)

François ASSELINEAU 2 (0.44%)

François FILLON 88 (19.21%)


Sortie à Rugani

13 novembre 2016 à 22:34

">Aujourd’hui sortie pédagogique à Rugani avec transmission aux plus jeunes des différentes plantes du maquis et découverte de l’ancienne châtaigneraie de Patrimonio.