La photo du mois 2017

Tous les mois découvrez ou redécouvrez une photo de Patrimonio et de ses habitants ou un cliché insolite sur notre village. Vous pouvez également nous envoyer vos clichés par Email ou par courrier (Association Nativu, Hameau Ficaja, 20253 Patrimonio).

Mai 2017

Marie Andreani, Irène Marfisi (née Lazzarini) et sa fille Vannina dans une ruelle du hameau Ficaja, devant leur maison.

Avril 2017

En Corse pour le lundi de Pâques il est de coutume de faire la merendella. Patrimonio n’échappe pas à la règle. Sur cette photo prise à la plage d’Olzo posent quelques habitants du village. Nonce Olmeta, sa femme Mathilde (née Bay), leur fils Toussaint Olmeta, Sylvestre Olmeta, Antoine Dominici, sa femme Marie Catherine (née Gilormini) et leurs enfants alain et Claude, Germaine et Ketty Olmeta, Tony Olmeta, le facteur Pinac et sa femme, Fraissière Straforelli, sa femme Jeanne (née Bay), Ours Louis Gilormini et Jean Mariani.

Mars 2017

Promeneurs au col de Teghime, printemps 1898. D’après les tenues vestimentaires, inutile de préciser que les personnes photographiées étaient plutôt des gens de la “Haute société”. Peut-être les premiers touristes à la découverte de la Corse authentique.

Février 2017

Fontaine du Canale (date inconnue, probablement fin XIXème).  Les femmes des hameaux voisins venaient y prendre de l’eau et y faire leur lessive dans le lavoir (sur la gauche de la photo) aujourd’hui disparu, accompagnées souvent de leurs jeunes enfants.

Janvier 2017

Il aurait eu 100 ans en avril 2017, mais il est parti quelques mois avant de fêter son centenaire. Giovannetti Toussaint Martin était le doyen de Patrimonio. Bon pied, bon oeil il était à lui tout seul une encyclopédie sur la vie de notre village et de ses habitants. Il a connu plusieurs générations de Patrimuninchi, connaissait tous les liens de parentés, les noms des lieux dits effacés aujourd’hui par le cadastre moderne. Il a connu deux guerres mondiales, neufs Papes, quinze Présidents de la République, l’arrivée de l’eau Potable dans les hameaux du village, la première télévision mais aussi le grand changement pour le monde agricole avec le passage de la traction animale à celle des engins mécaniques. Avec sa disparition c’est un peu la mémoire du village qui s’efface.

  • Pages

  • Catégories

  • Articles récents

  • Archives